Épidémie de grippe

Une efficacité vaccinale partielle mais utile  Abonné

Publié le 15/02/2016
La France est touchée par une épidémie de grippe, caractérisée par la prédominance de virus de type B/Victoria. Or cette souche ne fait pas partie de celles retenues dans le vaccin de la grippe saisonnière cette année : ce dernier pourrait donc avoir une efficacité limitée. Toutefois, la grippe ne devrait pas pour autant être plus dangereuse, les cas graves étant essentiellement dus aux virus de type A.
Pour le moment, l'épidémie de grippe ne semble pas trop virulente

Pour le moment, l'épidémie de grippe ne semble pas trop virulente
Crédit photo : phanie

L’épidémie de grippe est dorénavant installée en France : la première semaine de février, le taux d’incidence de consultation pour syndromes grippaux était de 297 pour 100 000 habitants. Et cela fait deux semaines consécutives que le seuil épidémique (168 cas pour 100 000 habitants) est dépassé, ce qui signe l’entrée dans la phase épidémique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte