Pakistan : les équipes de vaccination, cible des talibans

Par
Publié le 22/04/2016

Crédit photo : AFP

Mercredi, dans la mégalopole pakistanaise de Karachi, des hommes armés circulant à moto ont abattu sept policiers qui escortaient des équipes de vaccination contre la polio. L’attaque a été revendiquée par le groupe Jamaat-ut-Ahrar, une faction des talibans pakistanais, qui accuse les campagnes de vaccination antipolio de servir de couverture à des activités d’espionnage.

Les talibans jugent également le vaccin non islamique, car il contiendrait du porc, et dangereux, visant avant tout à la stérilisation des populations musulmanes. Ces croyances sont alimentées par la fausse campagne de vaccination organisée par la CIA pour localiser Oussama Ben Laden dans le nord du Pakistan, où il a été tué en mai 2011.

Les équipes de vaccination, saines et sauves, commençaient la troisième journée d’une campagne de vaccination. Le Pakistan est l’un des deux derniers pays, avec l’Afghanistan, où la poliomyélite est endémique. Le pays, premier foyer mondial de la maladie, peine à l’éradiquer, notamment à cause des attaques meurtrières récurrentes contre les équipes de vaccination, qui ont fait plus de 100 morts depuis décembre 2012.

L’an dernier, les autorités pakistanaises plaçaient en détention les parents refusant de vacciner leurs enfants. À Karachi, un programme impliquant 2 500 vaccinatrices de proximité leur permet d’opérer dans leur propre quartier sans escorte policière. Les autorités se sont fixées pour objectif d’éradiquer la poliomyélite d’ici à la fin de l’année.

Avec l’AFP.

Source : lequotidiendupharmacien.fr
Sommaire du dossier