Entre ruptures de stock, pétitions et procès

La vaccination malmenée  Abonné

Publié le 04/01/2016
2015 aura été une année mouvementée pour la vaccination. Entre des ruptures de stock en masse, la pétition anti-vaccination du Pr Joyeux, et les procès concernant les vaccins contre le cancer du col ou contre la méningite… Tous les ingrédients pour décourager les citoyens à se faire vacciner sont présents.

En France, les difficultés d’approvisionnement de vaccins ont été nombreuses. À commencer par la pénurie de vaccin BCG depuis fin 2014, puis celle des vaccins renfermant la valence coqueluche (Infanrix Tetra et Tétravac, Infanrix Quinta et Pentavac) en début d’année et qui devrait perdurer en 2016.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte