Prise en charge de la BPCO - Intérêt relancé pour la vaccination contre le pneumocoque

Prise en charge de la BPCOIntérêt relancé pour la vaccination contre le pneumocoque

Didier Rodde
| 05.10.2017

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a récemment élargi, dans le cadre du calendrier vaccinal 2017, les recommandations de la vaccination antipneumococcique, notamment aux patients atteints de BPCO, dans le but de diminuer le risque d’exacerbations, dont on sait le rôle très péjoratif dans l’évolution de cette redoutable pathologie.

  • vaccin

Ainsi que le rappelle le Dr Pierre Loulergue (infectiologue, hôpital Cochin, Paris), la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), caractérisée par une baisse progressive de la capacité respiratoire, est la maladie respiratoire chronique au plus lourd impact en termes de morbidité et de mortalité.

En effet, on estime que celle-ci concernerait environ 3,5 millions de personnes et serait responsable de 16 000 décès prématurés en France. En outre, la BPCO, qui est...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
interpro

À la une Grand débat : les pharmaciens donnent de la voix Abonné

Quelle place occupe la santé et ceux qui en sont responsables au cœur du grand débat national ? Pour le savoir, une enquête exceptionnelle a été menée par Odoxa pour le groupe GPS (Groupe profession santé). Ses résultats montrent les aspirations, les critiques mais aussi les pistes préconisées par les acteurs du secteur pour améliorer le fonctionnement du système de santé et répondre aux enjeux... Commenter

Partenaires