Vaccins : les industriels s’engagent contre les ruptures de stock

Vaccins : les industriels s’engagent contre les ruptures de stock

Marie Bonte
| 28.01.2016
  • Vaccins : les industriels s’engagent contre les ruptures de stock-1

Convoqués par la ministre de la Santé, les industriels du médicament se sont engagés à ce qu’il n’y ait plus aucune rupture d’approvisionnement sur le vaccin hexavalent* au cours de l’année 2016. Ils se sont par ailleurs engagés à fournir au ministère, en temps réel et jour par jour, l’état de leur stock.

En ce qui concerne le petit nombre de familles françaises souhaitant faire vacciner leurs enfants avec le vaccin tétravalent (DTCP), Marisol Touraine affirme que les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 7 Commentaires
 
Philippe L Industrie Pharmaceutique 01.02.2016 à 16h16

Merci au Professeur Joyeux d'avoir mis en lumière ces scandales... ou étaient les instances de l'ordre pharmaceutique ? rien à redire surement !
Quant à Marie France elle réagit à la pression des Lire la suite

Répondre
 
beatrice b Pharmacien 29.01.2016 à 07h06

le laboratoire glaxo m'a dit lundi qu'il n'y aurai pas d'infanrix tetra disponible en 2016 qui doit on croire

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 29.01.2016 à 08h57

c'est bien ce qui écrit dans cet article; trivalents et hexavalents uniquement !

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 28.01.2016 à 17h30

Et les tétravalents ? et les pentavalents ? tout cela n'est que blabla et effets de com. !

Répondre
 
BENOIT R Pharmacien 28.01.2016 à 17h02

Si les labos s'engagent à fournir tous les vaccins hexavalents, ils peuvent matériellement fournir les tetra et pentavalents. Que l'on ne nous raconte plus des histoires de matières premières

Répondre
 
maud c Etudiant en santé 28.01.2016 à 17h01

ET LES PENTAVALENTS !!!

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.