Délivrance de médicaments cytostatiques en Allemagne

Le libre choix des pharmacies en question  Abonné

Publié le 19/09/2016
Deux ans après une première polémique opposant des pharmaciens et certaines caisses de maladie sur le libre choix de l’officine par les patients lors de délivrances très spécialisées, les pharmaciens et les cancérologues se mobilisent pour que le Parlement réaffirme clairement les droits des patients dans ce domaine.

En Allemagne, près de 300 pharmacies, sur un peu plus de 20 000, disposent actuellement des installations nécessaires à la préparation et à la délivrance de médicaments cytostatiques, ce qui garantit un maillage efficace dans l’ensemble du pays. Les pharmaciens qui mènent cette activité ont, bien entendu, suivi une formation spécifique et consenti d’importants investissements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte