Allemagne

Des laboratoires débauchent les préparatrices…  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 15/09/2016
En Allemagne comme ailleurs, il devient souvent difficile de trouver des préparateurs qualifiés, et les pharmaciens sont obligés de leur offrir de bonnes conditions de travail s’ils veulent espérer les voir rester dans leurs officines. Mais lorsqu’en plus certains laboratoires viennent directement démarcher des préparateurs dans les pharmacies, la coupe est pleine pour les titulaires victimes de ces pratiques.

Outre-Rhin, les préparateurs suivent une formation de deux ans et demi avant de pouvoir obtenir leur diplôme, dont deux ans en école et six mois en officine. Les écoles de préparateurs, comme leur formation en général, sont financées en grande partie par la profession. Le pays manque actuellement de jeunes préparateurs, ce qui se traduit évidemment par des tensions sur le marché de l’emploi… et sur les salaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte