Les pharmacies britanniques menacées par un plan d’économies

Par
Publié le 23/02/2016

Crédit photo : Phanie

Entre 1 000 et 3 000 officines sur les 12 000 que compte le Royaume-Uni pourraient fermer leurs portes si la NHS, l’assurance-maladie britannique, venait à mettre à exécution son plan d’économies. Au total, 22 milliards de livres, soit 33 milliards d’euros, doivent être épargnés pour alléger les comptes du système de santé. La réforme, qui devrait être votée en octobre, pourrait ainsi réduire de 6 %, à 2,63 milliards de livres (3,37 milliards d’euros), le budget alloué aux pharmaciens pour les services pharmaceutiques.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)