Pologne

Coup de frein à la libéralisation  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 16/06/2016

Après la Roumanie et la Hongrie, la Pologne est le troisième pays à revenir sur la dérégulation de son marché de la pharmacie, ouvert aux chaînes au lendemain de la chute du rideau de fer.

Dans ce pays où 35 % des 13 482 pharmacies sont aux mains de chaînes, une loi devrait être adoptée en août afin d’imposer un pharmacien comme actionnaire majoritaire (51 % minimum) de chaque officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte