Attentats de Bruxelles

Un pharmacien français porte les premiers secours  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 29/03/2016
Romain Guitton, jeune pharmacien français stagiaire d’une officine bruxelloise, a porté secours au matin du 22 mars, quelques minutes seulement après l’attentat survenu dans le métro. Joint par « Le Quotidien », notre confrère raconte avec pudeur et émotion cette journée pas comme les autres.
Un acte banal, dans des circonstances exceptionnelles

Un acte banal, dans des circonstances exceptionnelles
Crédit photo : DR

L’officine vient à peine d’ouvrir, lorsque, à 9 h 10, une puissante déflagration retentit à la station Maelbeek du métro bruxellois. Pour Romain Guitton, stagiaire à la pharmacie Berlaymont à Bruxelles, c’est le début d’une journée qu’il n’est pas près d’oublier. L’officine est située à moins de 500 m du lieu de l’attentat, en face de l’immeuble de la Commission européenne et à proximité de la station de métro Schuman, la plus proche de celle où a eu lieu le drame.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte