Spécial 30 ans - Rétrospective des progrès en dermocosmétique

Trente ans de recherche, et pas une ride !

Publié le 29/06/2015
Au fil des trois dernières décennies, les cosmétiques ont suivi et intégré les progrès de la recherche, de la science et des technologies tout en s’adaptant aux grands chamboulements de la société et aux évolutions des mentalités et des rythmes de vie. Certains produits ont traversé toutes les générations et sont devenus cultes. D’autres se sont démodés mais leur souvenir fera sans doute sourire les pharmaciens qui avaient vingt ou trente ans en ce temps-là.

IL Y A TRENTE ANS, les cosmétiques étaient considérés comme des produits d’hygiène et/ou d’embellissements superficiels dont les actions se limitaient à l’épiderme. La chimie de synthèse, les biotechnologies végétales, l’industrialisation et ses découvertes ont changé le visage de cette cosmétologie d’apparence. Peu à peu, aux côtés de la dermatologie, la dermocosmétique a su trouver sa place et devenir une arme thérapeutique en complément ou en relais des traitements médicaux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)