Spécial 30 ans

Le contrôle des interactions  Abonné

Publié le 29/06/2015

Dans les années 1970, le pharmacien n’avait que le Vidal et ses souvenirs de facs pour vérifier les interactions médicamenteuses. Heureusement, l’informatique, qui s’est généralisée dans les officines avec l’arrivée de SESAM-Vitale en 1998, épaule désormais ce travail de titan.

Le pharmacien peut consulter différentes bases de données soit directement (comme les bases Vidal, Claude Bernard, Clickadock, Thériaque ou Thésorimed, toutes cinq agréées par la Haute Autorité de Santé), soit via les logiciels de gestion de leur officine ou via le grossiste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte