FEDERGY

« Les pharmacies ne peuvent pas toutes répondre aux nouvelles missions »  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 28/10/2019
La rémunération à la carte par les nouvelles missions n’est pas atteignable par toutes les officines, en particulier par les petites pharmacies de proximité. Pour FEDERGY, des solutions existent.

Reprenant les dernières données chiffrées livrées par les experts-comptables, Alain Grollaud, président de la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie FEDERGY, constate que la moitié des pharmacies françaises ont un chiffre d’affaires inférieur à 1,3 million d’euros. Pour ces pharmacies de proximité où l’équipe officinale est réduite, la mise en œuvre des nouvelles missions est problématique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte