Philippe Besset (FSPF)

« Les négociations ne peuvent faire abstraction des PLFSS »  Abonné

Par
Publié le 28/10/2019
Reconnaissant les avancées introduites par l’avenant 11 à la Convention, que la FSPF approuve sur le principe mais a refusé de signer pour divergences économiques, Philippe Besset insiste sur les changements nécessaires à des négociations sereines avec l’assurance-maladie.
Besset

Besset
Crédit photo : S. Toubon

Une nouvelle fois, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Besset, est revenu sur le positionnement de son syndicat quant à l’avenant 11 de la convention pharmaceutique. Le refus de signer avait été qualifié en son temps par la Fédération de « décision difficile mais responsable », eu égard aux baisses de prix escomptées de 2017 à 2021, non compensées par l’enveloppe proposée dans l’avenant 11.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte