Traitement de l’hépatite C - Face aux prix des AAD, les génériques de plus en plus crédibles

Traitement de l’hépatite CFace aux prix des AAD, les génériques de plus en plus crédibles

25.04.2016

En mettant en avant une étude démontrant la non-infériorité des génériques face aux princeps des antiviraux à action directe, les hépatologues réunis au congrès de l’EASL de Barcelone ont lancé un message politique fort : si les prix des nouveaux traitements de l’hépatite C les rendent inabordables pour une grande partie des malades, les génériques pourraient prendre leur place plus vite que prévu.

  • Les chercheurs ont investi 13 700 euros pour créer un test des génériques

« Quels sont les résultats que vous attendez le plus cette année ? – Sans hésiter : Ceux sur les génériques. » Le Pr Victor De Ledinghen, chef du service d’hépato gastro-entérologie du CHU de Bordeaux, donne le ton. Pour lui comme pour beaucoup de ses collègues, le congrès de l’association européenne de pour l’étude du foie (EASL), qui s’est achevé dimanche, a cette année une coloration militante. Les organisateurs ont en effet sélectionné, pour leur session...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
DMP

DMP : le cap des trois millions d'ouvertures est franchi

Près de cinq semaines après le lancement officiel du dossier médical partagé (DMP) par les pouvoirs publics, trois millions de Français ont en déjà créé un. Et 4 sur 10 ont choisi de le faire dans leur officine.... 5

Partenaires