À la une

Contrôle des médicaments : l’Asie en ligne de mire  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 12/05/2016
Depuis plusieurs années, les autorités sanitaires se sont adaptées à la mondialisation et n’hésitent plus à procéder à des contrôles hors de nos frontières. Les inspecteurs de l’agence française du médicament (ANSM) viennent d’épingler les pratiques d’un fabricant indien.
La mutualisation des moyens permet de décupler les capacités d’inspection

La mutualisation des moyens permet de décupler les capacités d’inspection
Crédit photo : phanie

Le 12 février dernier, une équipe d’inspecteurs de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) finalisait une enquête chez un fabricant indien de principes actifs, à Tanapur, une ville située à une centaine de kilomètres au nord de Bombay. Dans son rapport, Jacques Morénas, directeur- adjoint de l’inspection de l’ANSM, pointe à 24 reprises le non-respect des bonnes pratiques de fabrication, dont un dysfonctionnement jugé comme « critique ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte