Face à une rentabilité qui se dégrade

Les revenus des pharmaciens en berne  Abonné

Publié le 29/10/2012
Les revenus des titulaires ont baissé l’an dernier, selon l’enquête statistique sur l’économie de l’officine en 2011, réalisée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). L’introduction d’une part d’honoraires dans cette rémunération semble donc plus que jamais nécessaire.
Xavier-Charles Nicolas

Xavier-Charles Nicolas
Crédit photo : S. TOUBON

M. Bonnefond et M. Besset

M. Bonnefond et M. Besset
Crédit photo : S. toubon

Hubert Olivier

Hubert Olivier
Crédit photo : S. Toubon

Évolution entre 2001 et 2011

Évolution entre 2001 et 2011
Crédit photo : FSPF

Michel Caillaux

Michel Caillaux
Crédit photo : S. TOUBON

LA BAISSE du résultat courant avant impôt (RCAI) qu’ont subi de nombreuses pharmacies l’an passé a entraîné une baisse des revenus du pharmacien. En effet, 32 % des officines ont vu ce résultat baisser en 2011. Aujourd’hui, près de 21 % des pharmaciens titulaires ont un revenu inférieur à 30 000 euros par an, et 34 % d’entre eux ont un revenu inférieur au salaire net d’un pharmacien gérant. En moyenne, toutes officines confondues, les revenus d’un titulaire s’élèvent à 93 000 euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte