Politique de santé

Le médicament, cible des économies dans un contexte de crise  Abonné

Publié le 29/10/2012
En plein débat sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013 (PLFSS), Jean-Jacques Zambrowski, économiste de la santé, explique les enjeux politico-économiques des dépenses de santé. La nouvelle convention, ainsi que la nouvelle rémunération des pharmaciens d’officine, y sont étroitement liées, alors que le médicament est une fois de plus la cible de mesures d’économies importantes.
Jean-Jacques Zambrowski : " La croissance du poste médicament reste la plus faible »

Jean-Jacques Zambrowski : " La croissance du poste médicament reste la plus faible »
Crédit photo : S. Toubon

Comparaison des différents postes de soins remboursés

Comparaison des différents postes de soins remboursés
Crédit photo : DR

« L’ASSURANCE-MALADIE devra réaliser 2,5 milliards d’euros d’économie en 2013 », souligne Jean-Jacques Zambrowski, économiste de la santé. Et, une fois de plus, le poste médicament ne sera pas épargné. « Malgré la stagnation des volumes, les montants remboursés continuent de croître », démontre-t-il, en citant les données de comptes nationaux de la santé pour 2011. Les dépenses remboursées de médicaments atteignaient ainsi près de 2 millions d’euros en janvier 2011, contre 1,7 million en janvier 2008.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte