Commerce de médicaments sur la Toile

La vente en ligne attise les convoitises  Abonné

Publié le 13/11/2014

Une certaine fébrilité semble s’être emparée de la vente en ligne de médicaments en France. Tandis que le député Richard Ferrand propose d’en assouplir les règles, plusieurs acteurs montrent leur impatience à investir ce marché. Mais quelques réglages semblent encore nécessaires.

Les imprécisions du rapport du député Ferrand jettent le trouble dans la vente des médicaments...

Les imprécisions du rapport du député Ferrand jettent le trouble dans la vente des médicaments...
Crédit photo : phanie

LES CHOSES s’emballent sur la Toile. Il y a une quinzaine de jours, les internautes ont pu acheter des médicaments sur la plateforme Cdiscount, par l’intermédiaire d’un groupement de pharmacies, Pharmavance. Pendant un court instant, heureusement. Un bug vite signalé, entraînant le retrait de cette offre illégale et incongrue : les médicaments sans ordonnance se trouvaient dans la rubrique BD et livres… Depuis, Cdiscount et Pharmavance assurent ne pas comprendre comment ces produits de santé se sont retrouvés là.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte