Marché de l’automédication

Médicaments en baisse, dispositifs médicaux et compléments alimentaires en hausse  Abonné

Publié le 27/01/2014
En 2013, pour la première fois depuis cinq ans, le marché des médicaments d’automédication a baissé. À l’inverse, les dispositifs médicaux et les compléments alimentaires voient leurs ventes augmenter, ce qui permet de tirer vers le haut le marché du « selfcare ».

ANNÉE après année, depuis cinq ans, l’AFIPA se réjouissait des bons chiffres de l’automédication, dans un contexte global de baisse du marché de la prescription. En 2012, l’année avait été favorable, avec une hausse de 3,2 % des ventes en valeur, soit 2,189 milliards d’euros. Mais en 2013, la tendance s’est brutalement inversée. Le 12e baromètre* de l’AFIPA révèle en effet que le marché de l’automédication a baissé de 3 % l’an passé, à 2,123 milliards d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte