Vitamines et minéraux

Une cure s’impose !

Par
Publié le 24/11/2014

L’époque de la croissance régulière du marché des vitamines et minéraux semble désormais révolue et bien peu de grandes innovations se profilent à l’horizon. Malgré tout, cet allier important du conseil officinal reste globalement intéressant.

DIFFICILE de distinguer la part de marché des vitamines, minéraux et oligo-éléments de celle des compléments alimentaires qui revendiquent souvent les mêmes effets : antifatigue, résistance aux infections virales et autres, stimulation des défenses immunitaires, correction des troubles légers du sommeil ou des carences dues à un régime alimentaire déséquilibré… Pour cerner le marché des antifatigues - évalué à quelque 270 millions d’euros en cumul annuel mobile -, les laboratoires Ineldea, par exemple, regroupent compléments alimentaires et médicaments, de la vitamine C sous AMM aux multivi

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)