Marché du bébé

Promesses d’avenir

Publié le 24/11/2014

Porté par un fort pouvoir innovant et l’entrée de nombreux acteurs, le rayon bébé évolue pour le bonheur de l’officine. Car son dynamisme est contagieux pour d’autres rayons. Pourvu que le pharmacien réponde aux besoins de conseil des jeunes mamans.

LE BÉBÉ est choyé. GMS, para, magasins de puériculture et pharmacies se disputent un marché aux multiples entrées : soins, couches, laits, biberons et accessoires, sucettes, et même petit électroménager. Face à eux, les acteurs dont certaines marques de puériculture, sont de plus en plus nombreux à se presser aux portes de ce marché. Il est inutile d’insister sur l’atmosphère très chahutée du rayon bébé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)