Accessoires et dispositifs médicaux non prescrits

Des ressources à exploiter

Par
Publié le 24/11/2014

L’offre constituée par les accessoires et dispositifs médicaux non prescrits est très hétérogène. Au sein de ce marché, quelques rayons se démarquent et s’avèrent particulièrement prometteurs, à condition de les exploiter.

LE MARCHÉ des accessoires et dispositifs médicaux (DM) non prescrits correspond à un ensemble hétérogène de produits (17 815 produits ont été référencés, hors maintien à domicile, hygiène buccodentaire et accessoires de pédiatrie), où des produits d’utilisation courante côtoient les « moutons à 5 pattes ». L’analyse globale montre une progression de 4,14 % en chiffre d’affaires (panel Ospharm de 2 853 officines) entre 2013 et 2014. En outre, ce marché correspond à 4,94 % du CA HT des ventes hors ordonnances. La liste des produits les plus vendus est à l’image du marché : disparate.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)