Les grands marchés de l’officine

Des rayons créateurs de marge

Par
Publié le 24/11/2014

Plusieurs marchés de produits de santé connaissent une belle progression en officine, traduisant une demande croissante mais également une reconnaissance de la profession et de son savoir-faire. Car au-delà de la qualité de l’offre, c’est bien le conseil avisé du pharmacien qui fait la différence et qui contribue à stimuler le chiffre d’affaires et la performance de l’entreprise.

légende

légende
Crédit photo : S. Toubon

LE MARCHÉ des spécialités non remboursables est en berne. En 2013 (source ANSM*), il a représenté moins de 9 % des ventes en valeur et près de 15 % en volume. Les différents domaines couverts par la médication officinale semblent concernés, selon les données Ospharm recueillies sur un panel de 2 853 pharmacies. Ainsi, les marchés de l’antalgie et des troubles digestifs ont régressé respectivement de 0,43 % et de 2,20 % en valeur ; celui de l’ORL connaît le plus fort recul avec - 14,61 % en valeur.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)