Évolution de la rémunération

Près de la moitié des revenus sous forme d’honoraires ?  Abonné

Publié le 28/10/2013
Les négociations avec l’assurance-maladie traînent en longueur. Toutefois, plusieurs propositions sont envisagées dont celle reposant sur la transformation du forfait à la boîte de 53 centimes d’euros en honoraires, assortie d’une revalorisation de 47 centimes d’euros. Parallèlement, un honoraire de dispensation pour les ordonnances complexes pourrait également voir le jour. Des pistes déjà évoquées lors de la « Journée de l’économie de l’officine ».
Christelle Ratignier-Carbonneil (au centre) entourée des responsables syndicaux

Christelle Ratignier-Carbonneil (au centre) entourée des responsables syndicaux
Crédit photo : S TOUBON

S’AGISSAIT-IL d’un ballon d’essai ? Peut-être bien. Invitée à participer à une table ronde en compagnie des syndicats d’officinaux, Christelle Ratignier-Carbonneil, responsable du département des produits de santé à la CNAM*, avait en effet glissé les grandes lignes d’une proposition d’évolution de la rémunération que l’organisme payeur allait présenter à la profession quelques jours plus tard. « On peut imaginer une mise en place séquentielle d’un honoraire à la boîte associé à un honoraire complètement déconnecté des prix et des volumes », expliquait-elle alors.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte