Décret sur les SPFPL

À qui appartiennent les officines en Europe ?  Abonné

Publié le 28/10/2013
Dans l’Union européenne, les règles de propriété et de détention du capital des pharmacies sont très hétérogènes. Entre les pays qui réservent les officines aux seuls pharmaciens et ceux qui ont opté pour une libéralisation complète, le paysage est très diversifié, comme l’explique Jean-Jacques Zambrowski, économiste de la santé.
La propriété des officines en Europe

La propriété des officines en Europe
Crédit photo : jean-jacques zambrowski

EN FRANCE, la propriété des officines est réservée aux pharmaciens. Mais cette règle évidente pour nous n’est pas partagée chez tous nos voisins européens. Il y a des pays où la propriété des officines est libre mais limitée par des chaînes, de nombreux pays où il faut remplir certains critères pour détenir et exploiter une officine, et d’autres encore où des non-pharmaciens peuvent posséder et exploiter une officine. De ce point de vue, l’Europe des pharmacies reste encore à faire !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte