L’analyse décapante de Jean de Kervasdoué

Les pistes d’une réforme pour un système de santé optimal  Abonné

Publié le 28/10/2013
Invité de marque de la Journée de l’économie, Jean de Kervasdoué* s’est attaché à comparer les systèmes de santé des grands pays occidentaux selon quatre critères : le niveau de la recherche et de la technologie mondiale, l’état de l’épidémiologie et de la démographie, la nature de ces systèmes de santé et l’agenda politique. Explication.
Jean de Kervasdoué : " les agences sanitaires ne s'intéressent qu'à l'analyse de l'efficacité d...

Jean de Kervasdoué : " les agences sanitaires ne s'intéressent qu'à l'analyse de l'efficacité d...
Crédit photo : S TOUBON

« CHAQUE ANNÉE, quelque 700 000 nouveaux articles médicaux sont recensés », indique d’emblée Jean de Kervasdoué, économiste de la santé. Et cet auteur d’une thèse sur le système hospitalier américain de préciser aussitôt qu’en France, le code de déontologie médicale présume que les praticiens les ont tous lus, puisqu’ils « doivent soigner au mieux des connaissances ». D’où, sans doute, l’intérêt d’organiser le travail par spécialité médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte