Dermocosmétique du nourrisson

Le plus délicat des soins quotidiens  Abonné

Publié le 30/01/2012
La peau de bébé n’est pas semblable, loin s’en faut, à celle de l’adulte. Elle est bien sûr marquée par l’immaturité ce qui la rend plus vulnérable mais d’autres différences la distinguent encore. Pour que ces particularités ne deviennent pas problématiques et que nos petits anges gardent leur peau de pêche, mieux vaut puiser au sein des formules dermocosmétiques spécifiquement conçues pour prendre soin de ces précieux épidermes.
plus fragile car plus fine que celle de l’adulte, la peau de bébé est aussi plus sensible aux...

plus fragile car plus fine que celle de l’adulte, la peau de bébé est aussi plus sensible aux...
Crédit photo : phanie

COMME un même individu évolue tout au long de sa vie, la peau se transforme au cours de l’existence. Aux premiers stades de la vie, elle ne présente pas les mêmes caractéristiques qu’à un âge plus avancé. La peau du nourrisson se distingue ainsi à bien des égards. Par sa finesse, tout d’abord, ce qui la rend plus vulnérable. La couche cornée, première des barrières cutanées située à la surface de l’épiderme, est plus fine qu’elle ne l’est chez l’adulte ce qui pénalise sa fonction protectrice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte