Des troubles difficiles à traiter

Douleur, insomnie, RGO : ce qu’il faut faire  Abonné

Publié le 30/01/2012
Douleur, insomnie et RGO sont des troubles pédiatriques fréquents, pour lesquels le pharmacien est régulièrement sollicité. De quels moyens dispose-t-il pour répondre à la demande des parents, et quelles sont les limites de la prise en charge à l’officine ?

LE PHARMACIEN d’officine, avec le médecin généraliste, est souvent le premier maillon de la chaîne de professionnels de santé. Il doit savoir évaluer rapidement la gravité d’un trouble afin d’orienter si nécessaire vers le médecin traitant ou vers une consultation spécialisée. Quelle que soit la stratégie adoptée par le pharmacien, celle-ci doit être expliquée aux parents afin de les rassurer. En pédiatrie, le dialogue est essentiel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte