Formulations pédiatriques

Les enfants grandissent plus vite que leurs médicaments  Abonné

Publié le 30/01/2012
Longtemps délaissé, le développement des médicaments pédiatriques est encore à la peine. Mais une initiative européenne témoigne aujourd’hui d’un certain regain d’intérêt pour les galéniques adaptées aux tout-petits. Lentement mais sûrement, la situation est en train de changer. Explications.
65 % des spécialités administrées aux enfants sont prescrites hors AMM

65 % des spécialités administrées aux enfants sont prescrites hors AMM
Crédit photo : phanie

DE TRÈS NOMBREUX médicaments administrés aux enfants n’ont pas été développés à leur intention. On estime d’ailleurs qu’en moyenne 65 % des spécialités leur sont prescrits en dehors du cadre de leur autorisation de mise sur le marché (AMM). Qu’il s’agisse de l’indication, de la posologie, de la forme galénique ou d’un âge différent de celui précisé dans l’AMM, en extrapolant à partir des données disponibles chez l’adulte et donc sans que des essais cliniques spécifiques aient été réalisés chez l’enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte