Prévention des maladies infantiles

Comment (ré)installer le réflexe de la vaccination  Abonné

Publié le 30/01/2012
Le pharmacien, qui donne déjà des conseils aux parents ignorants ou inquiets sur les vaccinations de leur bébé, peut maintenant assurer le suivi vaccinal. Petite piqûre de rappel pour être performant dans cette mission.

EN ATTENDANT de voir aboutir les discussions sur les nouveaux services rémunérés à l’officine, proposés en matière de prévention, de dépistage et d’accompagnement des patients, le pharmacien assure déjà un rôle de conseil sur les vaccins, en particulier du petit enfant. Mais il a fort à faire pour combattre les idées reçues et dissiper les craintes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte