Première installation : c'est le moment de se lancer !

Première installation : c'est le moment de se lancer !

Christophe Micas
| 23.03.2017

Des prix de cession plus raisonnables, des taux d'intérêt plus faibles, des outils attractifs, comme les obligations convertibles en action (OCA) : autant de moyens pour le candidat à l'installation de se lancer. À rebours du pessimisme ambiant, Philippe Becker et Christian Nouvel, du cabinet d'expertise comptable Fiducial, mettent en avant les opportunités actuelles du candidat à l'installation.

  • Jeune pharmacien

Le Quotidien du pharmacien. Ceux qui vous écoutent lors de vos conférences devant un parterre de jeunes diplômés, constatent que vous restez d’un optimisme inébranlable sur la profession. Cela contraste avec l’ambiance générale. Y a-t-il des changements qui justifient cette foi dans l’officine libérale ?

Philippe Becker. Disons qu'il y a plus d’opportunités qu’il y a dix ans. À titre d’exemple : des prix de cession qui deviennent plus raisonnables, une meilleure capacité à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Dispensation adaptée : c’est parti pour deux ans Abonné

Signé le 12 février, l’avenant 20 à la convention pharmaceutique ouvre la possibilité aux pharmaciens d’officine d’adapter la dispensation de certains médicaments à posologie variable. Cette nouvelle mission en faveur du bon usage débutera le 1er juillet prochain pour une période de deux ans. Explications et réactions. 7

Partenaires