La minute juridique

Vidéosurveillance : contrôle… sous contrôle

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 07/03/2016
Les moyens disponibles pour la vidéosurveillance de votre officine sont presque illimités. Mais les modalités de sa mise en œuvre pratique ne sont pas sans limite. Les connaissez-vous bien ? Légitime pour assurer la sécurité des biens et des personnes, la vidéosurveillance peut également servir à traquer certaines dérives des collaborateurs.

1. Dans quel but installer une vidéosurveillance ?

La mise en place d’un système de vidéosurveillance dans l’entreprise doit s’effectuer de façon adéquate, pertinente, non excessive et strictement nécessaire à l’objectif poursuivi. Selon le ministère du travail, le contrôle par vidéosurveillance est accepté s’il est justifié par des préoccupations de sécurité. Par exemple pour identifier les auteurs de vols, de dégradations, ou d’agressions.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)