Fiscal - Juridique - Social

Accessibilité : que faire si vous êtes en retard ?

Publié le 30/06/2016
Les pharmaciens qui ne seraient pas en règle sur l’accessibilité des personnes handicapées ont un nouveau délai pour se conformer à la loi. Le décret du 11 mai dernier sur les contrôles et les sanctions applicables aux retards de mise en accessibilité des locaux professionnels laisse une marge de manœuvre aux pharmaciens qui n’auraient pas entrepris ou terminé leurs travaux. Voici les conséquences pratiques de ces nouvelles dispositions.
porte

porte
Crédit photo : phanie

Tous les professionnels qui accueillent du public, et notamment les pharmaciens d’officine, doivent disposer de locaux accessibles aux personnes handicapées. Aujourd’hui, la principale dérogation à cette obligation concerne les exploitants qui se sont engagés, avant le 27 juin 2015, sur un agenda d’accessibilité programmée (Ad’Ap) jusqu’à la fin du mois de septembre 2018.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)