Équiper l'officine

Les pharmaciens face à l’enjeu de l’interprofessionnalité  Abonné

Par
Hakim Remili -
Publié le 28/09/2017
Pour une meilleure prise en charge de l’hospitalisation à domicile. 
Désignés comme interlocuteurs naturels des patients hospitalisés à domicile, les pharmaciens sont court circuités par les prestataires de santé à domicile. Les nouvelles technologies peuvent leur permettre de reprendre la main grâce à des plates-formes de communication reliant hôpitaux et médecine de ville. Une condition sine qua none : les professionnels de santé doivent apprendre à communiquer ensemble.
tableau

tableau
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

interpro

interpro
Crédit photo : PHANIE

L’unanimité semble de mise : les pharmaciens ont un rôle pivot dans le processus qui consiste à aider et suivre les patients hospitalisés à domicile. Mais, de fait, la réalité de ce rôle est bien loin de ce que l’on attend d’eux. La faute aux prestataires de santé à domicile qui par leur force commerciale sont parvenus à s’imposer en lieu et place des pharmaciens, des professionnels de santé d’une manière générale. Or, selon Michel Siffre, président de l’URPS PACA, c’est une situation qui s’est faite à l’insu des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte