Allergies alimentaires - Ces aliments qui nous veulent du mal

Allergies alimentairesCes aliments qui nous veulent du mal

28.01.2013

Identifier une allergie alimentaire n’est pas toujours facile car les signes cliniques sont très divers mais, une fois connue, sa prise en charge doit se faire sous le contrôle d’un spécialiste en raison de la potentielle gravité des manifestations.

LA PLUPART des allergies alimentaires débutent avant l’âge de deux ans et guérissent pendant l’enfance, mais elles peuvent ultérieurement exposer au développement d’autres types d’allergies. L’allergie à l’œuf est la plus fréquente chez l’enfant de moins de trois ans (34 %) mais elle guérit naturellement avec l’âge dans 50 à 80 % des cas. Dans le trio de tête des allergènes chez le jeune enfant, on trouve également l’arachide (25 %) et le lait de vache (8 %). Pour diagnostiquer en ville l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires