De nouveaux moteurs de croissance

Pour une accélération du développement des génériques sans sortie de route !  Abonné

Publié le 29/10/2018
Incontestablement, en termes de médicaments génériques, la France fait partie des plus mauvais élèves de la classe Europe, se situant très en deçà de la moyenne. Tellement mauvais élève qu’au rythme actuel, il faudrait plus de 15 années pour combler notre retard !
Stéphane JOLY

Stéphane JOLY
Crédit photo : dr

Depuis ces dernières années, le marché des médicaments génériques stagne : 2017 fut ainsi l’annus horribilis de ces médicaments, avec une croissance de +0.3 % en volume soutenue uniquement par l’arrivée de nouvelles spécialités génériques et la progression de la substitution officinale (80,7 % en 2017). Cette tendance se confirme en 2018 avec une croissance de 1,7 % en volume. Et pourtant c’est un marché qui est passé d’à peine 5 % des médicaments remboursables dans les années 1990 à plus 36 % aujourd’hui !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte