« Des pistes pour réinventer la pharmacie de demain »  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 29/10/2018
La pharmacie a des atouts certains. Encore faut-il qu'elle sache les exploiter et se protéger des menaces qui obèrent son avenir. Pour Frédéric Bizard, dessiner la pharmacie de demain ne consiste pas seulement à y faire entrer de nouveaux services, mais plutôt à imaginer de nouveaux modèles. L'économiste en propose trois.

« La pharmacie n'a pas de raison de perdurer telle qu'on l’a connue aux XXe et XXIe siècles », affirme d'emblée l'économiste Frédéric Bizard. De là à dire que, pour qu'elle survive, la pharmacie doit absolument se réinventer, il n'y a pas loin… Et pour cela, il ne faut rien attendre de l'État, s'empresse de préciser l'économiste. « Ce n'est pas à l'État de réinventer la pharmacie de demain. Ni l'exercice médical de demain, ni l'hôpital d'ailleurs. » Le décor est planté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte