DOSSIER - Les grands marché de l’officine

Des raisons d’espérer

Publié le 24/11/2014

Alors que le marché du « remboursable » s’épuise sous le poids croissant d’économies contraintes. Tandis que les pharmaciens s’apprêtent à négocier le délicat virage de l’honoraire de dispensation et que les menaces continuent de planer sur les piliers du monopole pharmaceutique, en France, tous les 3 jours, une pharmacie baisse définitivement le rideau. C’est peu de le dire : dans ce contexte marqué par le doute et les incertitudes, les officinaux auraient bien besoin de quelque remontant… C’est ce que nous souhaitons leur proposer dans ce dossier qui s’est fixé comme objectif…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)