Lévothyrox, Dépakine, Lactalis…

Quand les crises se succèdent  Abonné

Par
Publié le 03/04/2018
« Il y aura un avant et un après Mediator. » Cette phrase qui a tourné en boucle pendant des mois était souvent associée à une autre : « Plus jamais ça. » Hélas ! Les crises se succèdent autour des produits de santé.

Bien que les premiers doutes concernant la tératogénicité du valproate voient le jour dans les années 1980, la Dépakine ne sera officiellement déconseillée à la femme enceinte qu’en 2006.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte