Lévothyrox nouvelle formule : pas plus d'effets indésirables, selon l'ANSM

Lévothyrox nouvelle formule : pas plus d'effets indésirables, selon l'ANSM

31.01.2018
  • ansm

Le nouveau rapport de pharmacovigilance remis à l'ANSM confirme que les effets indésirables relevés avec la nouvelle formule de Lévothyrox sont identiques à ceux observés avec l'ancienne.

La poursuite de l’enquête de pharmacovigilance (après la 1re vague de fin mars au 15 septembre 2017) réalisée sur la période du 15 septembre au 30 novembre 2017 confirme que les effets indésirables rapportés avec le Lévothyrox nouvelle formule...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
Hélène R Pharmacien 01.02.2018 à 09h09

" le pourcentage de patients signalant des effets indésirables avec le Lévothyrox est estimé à 0,75 % des patients traités (2,3 millions de patients)"
Donc on garde!

Par contre, pour UN signalemen Lire la suite

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 31.01.2018 à 18h04

" Pourquoi ce changement de formule ? " », s'interroge la présidente de l'Association française des malades de la thyroïde... Peut-être parce qu'on a demandé au laboratoire d'améliorer la stabilité d Lire la suite

Répondre
 
albert w Médecin ou Interne 31.01.2018 à 18h23

Si le Ministère, le labo ne comprennent pas que les troubles ressentis par tant de gens non mal intentionnés sont réels , c' est grave.

Répondre
 
MARIE-PAULE L Autre 01.02.2018 à 00h59

Tout les patients qui n'ont pas le choix de prendre ce traitement en ont plus qu'assez d'être pris pour des simulateurs et surtout des imbéciles. Que tous ces très bien pensants qui ont la chance de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires