Valproate de sodium - Les difficultés de la délivrance

Valproate de sodiumLes difficultés de la délivrance

29.02.2016

Si la France a manqué de réactivité pour informer sur les effets tératogènes du valproate de sodium, notre pays a aujourd’hui mis en place un dispositif de minimisation des risques. Toutefois ce dernier est-il adapté ? Les pharmaciens, qui ont pour mission de contrôler le respect des nouvelles mesures, se retrouvent parfois dans l’incapacité de délivrer le traitement.

  • Le pharmacien souvent pris au piège entre une prescription non conforme et une patiente qui doit...

Depuis que les médias et les associations de patients ont mis sous les feux de l’actualité la tératogénicité du valproate de sodium en 2015, les autorités sanitaires françaises et européennes ont fini par réagir et prendre enfin en compte ce risque, pourtant connu depuis les années 1980 (pour les problèmes de fermeture du tube neural) et 2000 (pour effets neurodéveloppementaux tels que retards intellectuels et/ou de la marche, autisme). Le récent rapport de l’Inspection générale des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires