Laits contaminés : un père porte plainte contre son pharmacien

Laits contaminés : un père porte plainte contre son pharmacien

Christophe Micas
| 12.12.2017
  • Bébé

Un jeune père de famille, dont le nourrisson a consommé du lait potentiellement infecté par des salmonelles, a décidé de porter plainte contre le fabricant Lactalis, mais aussi contre le pharmacien qui lui a délivré la boîte de lait infantile.

Interrogé par France Bleu Mayenne, Quentin Guillemain explique : « J'ai effectivement, à titre personnel, porté plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et non-assistance à personne en danger à la fois contre la pharmacie qui m...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 13 Commentaires
 
herve f Pharmacien 15.12.2017 à 17h27

je pense que nous aussi nous devrions nous regrouper pour attaquer:
- les labo qui nous vendent des produits impropre à la consommation,
-les médecins qui prescrivent des produit impropre à la Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 14.12.2017 à 16h18

C'est sûr que si on veut tout vendre il y a plus de risques . Perso j'ai juste 3 boîtes d'une marque qui soutient apparemment la pharmacie pas concernée par retraits de lots , 1er , 2° age , AC , une Lire la suite

Répondre
 
CATHERINE D Autre Professionnel Santé 13.12.2017 à 18h57

...les atouts gagnants de la nutrition infantile ...qdm 16/11 ci dessous ...pour le fun ou hasard ou bcp d'humour jaune chez qdp ? $=

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 13.12.2017 à 16h52

Le pire est que le pharmacien mis en cause, même relaxé, aura passé des semaines à être emm;;dé, devra payer un avocat, se taper des mois voire des années de procédure à ses frais. Et il perdra en Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 12.12.2017 à 19h03

Et évidemment, plus sérieusement, la pharmacien d'officine doit lui-même se retourner contre le laboratoire pour tromperie sur la marchandise livrée.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires