Les leviers de croissance de l'officine

Selfcare : un secteur dynamique  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 31/10/2016
Le marché des produits du selfcare (médication familiale, dispositifs médicaux non prescrits et compléments alimentaires) se distingue par son dynamisme. Les pharmaciens sont conscients de l’importance de le développer au regard de la situation du médicament remboursé.

« Le selfcare fait partie des leviers de croissance de l’officine », lance Antoine Bon, vice-président de l’AFIPA*. En 2015, ce secteur a affiché une croissance de 6 %, à comparer avec la stagnation de celui du médicament prescrit (+0,3 %) : + 5 % pour les médicaments d’automédication, + 7 % pour les dispositifs médicaux, près de + 10 % pour les compléments alimentaires. Or « le selfcare a représenté 37 % de la croissance de la pharmacie l’année dernière », tout en n’occupant que 10,4 % de l’activité officinale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte