Le remboursable en question

Médicament remboursable : indispensable, mais plus suffisant  Abonné

Par
Publié le 31/10/2016
Représentant les trois quarts de l’activité, le médicament remboursable reste un pilier indispensable pour l’économie des officines. Pourtant, le chiffre d’affaires de ce secteur est en baisse constante, face aux baisses de prix successives. On peut donc se poser la question de savoir si le médicament remboursable est encore l’avenir des pharmacies. Les représentants des syndicats professionnels ont un avis parfois nuancé, comme l’a montré le débat organisé à la Journée de l’économie de l’officine.

Alors que, en moyenne, les ventes de médicaments remboursables constituent 75 % de l’activité des pharmacies, ce secteur officinal traditionnel tire l’économie officinale vers le bas, comme le prouvent les statistiques des cabinets et groupements d’expertise-comptable spécialisés dans la profession (voir page 10). La raison principale : les baisses de prix décidées dans les lois de financement de la Sécurité sociale qui se sont succédé ces dernières années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte