Face à la menace d’une résistance

Un traitement en or contre l’amibiase  Abonné

Publié le 29/05/2012
À partir d’un criblage de composés bioactifs, des chercheurs ont découvert que l’auranofin (Ridauran), un sel d’or oral approuvé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, est très efficace contre l’amibe Entamoeba histolytica, tant in vitro que dans deux modèles animaux.
Entamoeba histolytica, responsable de dysenterie amibienne et d’abcès du foie

Entamoeba histolytica, responsable de dysenterie amibienne et d’abcès du foie
Crédit photo : PHANIE

« PUISQUE L’USAGE humain de l’auranofin est déjà approuvé par la FDA, nous pouvons économiser des années de développement coûteux. Dans nos études sur des modèles animaux, l’auranofin est dix fois plus puissant que le métronidazole contre le parasite Entamoeba histolytica », souligne le Dr Sharon Reed de l’Université de San Diego en Californie, qui a co-dirigé ce travail avec le Dr James McKerrow (Université de San Francisco).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte