Patchs, émetteurs, bracelets

De drôles de remèdes contre les piqueurs  Abonné

Publié le 29/05/2012
« Je veux un antimoustique naturel », « ma fille n’appliquera pas ce répulsif tous les jours », « je ne veux pas appliquer de produit antimoustique sur ma peau »... Autant de demandes qui peuvent désormais trouver des réponses. Car les alternatives au traditionnel spray existent. En voici quelques-unes.
Les alternatives aux lotions et aux sprays existent pour éloigner les gêneurs

Les alternatives aux lotions et aux sprays existent pour éloigner les gêneurs
Crédit photo : bsip

Le bracelet

Il existe de multiples bracelets antimoustiques qui s’accrochent à l’aide d’un velcro ou d’un bouton. Leur durée d’efficacité est difficile à déterminer précisément (humidité, chaleur…) mais leur avantage est leur facilité d’utilisation qui peut être garante d’une meilleure « observance ». Certains sont directement imprégnés d’huiles essentielles répulsives. Ainsi le bracelet Mousticare est à base de géraniol qui diffuse sur la peau via le sébum et lui confère une activité au bout d’une heure de port. Il est à changer au plus tard au bout de deux mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte