Découverte de la nature et risques de zoonoses

« Ne pas toucher les animaux ! »

Publié le 26/05/2014

La petite bête ne va pas manger la grosse ! Ce proverbe répété aux enfants pour les rassurer n’est pas tout à fait juste, en particulier dans les pays exotiques ou petites bêtes riment volontiers avec gros danger. Il convient donc de se méfier autant des gros animaux que des petits à l’allure inoffensive. Quelques rappels utiles à partager avec vos clients.

Le monde du silence génère parfois le cri

Le monde du silence génère parfois le cri
Crédit photo : dr

Vérifier ses chaussures au réveil...

Vérifier ses chaussures au réveil...
Crédit photo : AFP

Le danger n’est pas toujours où l’on croit

Le danger n’est pas toujours où l’on croit
Crédit photo : dr

EN 2012, le ministère français de la santé alertait sur le risque de contamination par hantavirus observé au parc national de Yosemite, aux États-Unis. Des touristes ayant séjourné dans des maisons de toile avaient en effet développé un syndrome pulmonaire à hantavirus, conduisant les autorités américaines à prendre des mesures sanitaires adaptées. Cet épisode a été l’occasion de souligner les risques liés aux rongeurs, qui constituent des réservoirs importants de zoonoses virales.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)