Améliorer le quotidien du malade chronique

Objectif, qualité de vie  Abonné

Publié le 27/05/2013
Du simple conseil d’hygiène de vie aux nouvelles technologies, tous les moyens sont bons pour aider le malade chronique à mieux vivre sa pathologie. Petit tour d’horizon des outils d’amélioration de la qualité de vie des patients.

LA MALADIE chronique peut altérer la qualité de vie du patient à plusieurs niveaux : physique (perte d’autonomie, activité physique…), psychologique (anxiété, dépression…), relationnel (familial, social, professionnel), symptomatique (répercussions de la maladie et du traitement…)… À l’échelle officinale, le pharmacien voit le patient chronique tous les mois. Chaque visite est donc l’occasion de se centrer sur sa façon de percevoir sa maladie et son traitement et de lui donner les conseils appropriés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte