Éducation thérapeutique du patient chronique - Les pharmaciens engagés dans l’ETP se comptent

Éducation thérapeutique du patient chroniqueLes pharmaciens engagés dans l’ETP se comptent

27.05.2013

L’éducation thérapeutique, on en parle, mais combien de pharmaciens sont déjà engagés dans la démarche ? C’est tout l’objet de l’enquête actuellement en cours, proposée par le groupe éducation thérapeutique du patient de la société française de pharmacie clinique.

  • Le CESPHARM propose une liste non exhaustive de formations à l’ETP

IL N’EST pas possible d’évoquer les maladies chroniques sans parler d’éducation thérapeutique du patient (ETP). L’objectif est d’aider le patient à s’impliquer dans le suivi de sa maladie, de la comprendre et de comprendre les traitements qui lui sont proposés. Qu’il s’agisse de cancer, d’asthme ou d’infection par le VIH, cette démarche doit amener vers une cohérence de discours entre les professionnels de santé qui encadrent le patient, et doit contribuer à améliorer la qualité de vie de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
code de deonto

À la Une Nouveau code pour nouvelles missions Abonné

La nouvelle mouture du code de déontologie, à paraître au cours du premier semestre 2019, et dont le « Quotidien du pharmacien » a pu avoir lecture, assouplit substantiellement les règles de la communication et de la publicité à l'officine. Bénéficiant d'une aisance nouvelle, le pharmacien devra néanmoins veiller à axer son message sur la santé publique et ses prestations. Commenter

Partenaires